Le standard de conformité

Le braque français est un chien d'arrêt médioligne de type braccaoïde.
Il se présente sous deuxtypes différents : la grande taille type Gascogne
et la petite taille type Pyrénées. Les deux types sont originaires du sud-ouest
de la France et des Pyrénées centrales où ils étaient restés à l'état pur.

TYPE GASCOGNE
Standard FCI
no 133/07.08.1998/F
TYPE PYRÉNÉES
Standard FCI
no 134/07.08.1998/F

APPARENCE GÉNÉRALE

Chien de noble apparence, puissant mais
sans lourdeur excessive, robuste et fortement membré.
Les femelles sont plus fines.
La peau est souple, assez lâche 

APPARENCE GÉNÉRALE

Chien rustique sans lourdeur mais suffisamment
musclé. Peau plus tendue que celle du Gascogne.

TÊTE

Assez importante mais pas trop lourde.
Le crâne, presque plat ou très légèrement
bombé, présente un sillon central accusé.
La saillis occipitale est peu proéminente.
Le chanfrein est large et triangulaire ;
parfois peu convexe. Sa longueur est un peu
moindre que celle du crâne. Les babines sont
descendues et la commissure des lèvres,
assez plissée. Le nez est gros de
couleur marron, les narines bien ouvertes.

TÊTE

Les babines sont moins descendues
que chezle Gascogne ou convexes

 
NEZ

De couleur marron, les narines bien ouvertes.

DENTURE

Elle doit être complète. La denture en pince est tolérée

DENTURE

« idem »

YEUX

Bien ouverts et bien enchâssés dans l'orbite, de couleur
marron ou jaune foncé. Le regard est franc

 YEUX

« idem »

 OREILLES

De longueur moyenne, implantées à la hauteur de la
ligne de l'œil, pas trop larges à leur point d'attache,
encadrant bien la tête, légèrement plissées et
s'arrondissant à leur extrémité. Les pointes des
oreilles doivent atteindre la naissance de la truffe.

OREILLES

Implantées au-dessus de la ligne de l'œil,
à peine plissées.
Les pointes des oreilles doivent
s'arrêter à 2 cm de la truffe.

COU

De bonne longueur, légèrement arqué à sa partie supérieure
avec toujours un peu de fanon.

COU

Peu ou pas de fanon.

POITRINE

Large de face, longue de profil, atteignant le niveau
du coude ; les côtes sont arrondies sans exagération.

POITRINE

« idem »

DOS

Large, droit, parfois un peu long
mais toujours bien soutenu.

DOS

« idem »

REIN

Court, musclé, légèrement harpé.

REIN

« idem »

CROUPE

Légèrement oblique par rapport à la ligne du dessus.

CROUPE

« idem »

FLANCS

Plats. Ventre peu relevé

FLANCS

Ventre moins descendu que chez le Gascogne

QUEUE

Généralement écourtée et continuant bien la
convexité de la ligne de la croupe, quoique la
queue longue, si elle est bien portée, ne soit pas
un défaut pas plus que la queue courte
de naissance

QUEUE 

Fine, peut être écourtée ou courte de naissance.

MEMBRES ANTÉRIEURS

Bien d'aplomb, ils sont larges et musclés. L'épaule est
très musclée et moyennement oblique. Les coudes sont
au niveau du sternum. Le bras est fort et bien musclé.
Les doigts serrés et bien arqués donnent un ensemble
compact, presque rond. Les ongles sont forts et les
coussinets bien charnus.

MEMBRES ANTÉRIEURS

Ils sont plus légers que chez le Gascogne.
L’épaule est musclée et moyennement obliques.

MEMBRES POSTÉRIEURS

Les membres postérieurs sont bien d'aplomb.
cuisses : bien gigotées. Jambes : musclées.
Jarrets : moyennement coudés. Tarse et métatarse :
assez courts.Pieds : bien compacts presque ronds.

MEMBRES POSTÉRIEURS

Pieds serrés.

POIL

Plutôt gros et bien fourni ;
plus fin à la tête et aux oreilles.

POIL

Plus fin et plus court que celui du Gascogne.

COULEUR

Soit marron, soit marron et blanc ; soit marron
et blanc fortement moucheté, soit marron marqué
de fauve (au-dessus des yeux, aux babines
et aux membres).

COULEUR

« idem »

TAILLE

Mâle :                   58 cm à 69 cm
Femelle :               56 cm à 68 cm
Taille recherchée : 61 cm à 63 cm

TAILLE

Mâle :                    47 cm à 58 cm
Femelle :                47 cm à 56 cm
Taille recherchée :  50 cm à 55 cm
Tolérance :               2 cm supérieur

Défauts du type Gascogne

Apparence générale :
• chien trop lourd ou trop léger.

Tête :
• saillie occipitale trop prononcée ;
• lignes crâne-chanfrein convergentes ou trop
divergentes (éliminatoire) ;
• babines trop épaisses ou pas assez descendues ;
• nez double, larde ;
• prognathisme inférieur (grignard) ou supérieur (bégu)
est éliminatoire ;
• yeux ronds à cause des arcades zygomatiques
et sus-orbitaires ;
• entropion, ectropion, larde à la naissance des
paupières (éliminatoire) ;
• oreilles plates et trop courtes, ou trop papillotées.

Corps :
ventre levretté ;
• absence de queue (anourie).

Membres :
pieds écrasés ;
• syndactylie, polydactylie, adactylie.

Nota bene :
• les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence
normale complètement descendus dans le scrotum.

Défauts du type Pyrénées

Apparence générale :
• chien trop lourd ou trop léger.

Tête :
• babines trop descendues ou effacées ;
• nez double, larde ;
• yeux ronds à cause de l’exagération des arcades
zygomatiques et sus-orbitaires ;
• entropion, ectropion, larde à la naissance des
paupières (éliminatoires) ;
• oreilles attachées au niveau de l’œil, trop longues
(touchant la truffe) ;

Corps :
• ventre levretté,
• absence de queue (anourie).

Membres :
• pieds écrasés ;
• syndactylie, polydactylie, adactylie.

Nota bene :
• les mâles doivent avoir deux testicules d’apparence
normale complètement descendus dans le scrotum.

 Points de non-confirmation du braque français (type Gascogne et type Pyrénées)

Type général :

• manque de type ;

• taille non comprise dans les limites prévues par le standard.

Points particulier dans le type :

• lignes crâne-chanfrein convergentes ou très divergentes ;

• poitrine trop carénée ;

• truffe proéminente par rapport à la ligne de chanfrein.

Robe :

• couleur non conforme au standard ;

• excès de larde à la truffe et aux paupières ; yeux nettement clairs
ne pas pénaliser les yeux couleur noisette pâle si l’expression est bonne ;

• yeux hétérochrome (œil vairon).

Anomalies :

• monorchidie, cryptorchidie ;

• denture : bégus (prognathisme supérieur), grignards (prognathisme inférieur).
Une tolérance de 2 mm est admise ;

• tout manque de dent (il sera toléré l’absence d’une ou deux PM 1) ;

• yeux : entropion, ectropion ;
• nez double (truffe dont les orifices sont séparés par un profond sillon) ;

• caractère : sujet méchant ou anormalement craintif, expression hagarde.

Référence : Les braques français Ange Franchi, les éditions de Vecchi